L’essentiel du prélèvement néonatal

Prélèvement de sang capillaire au talon

 Procédure de prélèvement au talon

  • Après avoir percé la peau, utilisez une compresse propre pour essuyer la première goutte de sang afin d’empêcher la dilution de l’échantillon avec du liquide interstitiel1,2  (selon le test)
  • Tenez le pied avec le pouce sur le côté en veillant à ne pas ramener la pointe du pied vers la jambe, cela pourrait blesser le patient
  • Massez doucement le pied en direction du talon, en appliquant une méthode douce de pression et relâchement qui permet d’obtenir de grosses gouttes de sang et favorise un flux sanguin constant2.
  • Si vous utilisez du papier de prélèvement sanguin, laissez une grosse goutte se former. Remplissez soigneusement chaque cercle par l’avant de la carte avec une seule goutte de sang. Évitez de mettre le talon en contact avec le papier de prélèvement sanguin lorsque vous mettez la goutte dans le cercle
  • Si vous utilisez un tube capillaire, tenez une extrémité en position horizontale et mettez-la en contact avec les gouttes de sang au niveau du site de ponction. Remplissez le tube en essayant de limiter l’infiltration d’air et les bulles d’air dans le tube. Massez doucement le talon pour maintenir un flux sanguin constant. Lorsqu’une quantité suffisante de sang a été prélevée, bouchez les deux extrémités du tube pour permettre le mélange et limiter la contamination aérienne
  • Sinon, vous pouvez avoir à prélever l’échantillon dans un tube de prélèvement spécialement conçu pour laisser les gouttes de sang tomber et couler dans le tube sous l’effet de l’action capillaire naturelle. Il est également important de ne pas appliquer ici de mouvement de raclement

CONSEIL D'EXPERT

N’exercez pas de pression excessive sur le talon ni de mouvement de raclement pour le prélèvement de sang, cela pourrait entraîner l’hémolyse de l’échantillon, donner des résultats imprécis et/ou conduire au rejet de l’échantillon1,2

Ces supports ont été produits en collaboration avec les principaux leaders d’opinion  et respectent les directives globales, mais l’utilisateur doit appliquer son jugement professionnel lors de l’utilisation de toute technique ou méthode décrite dans ces supports et tenir compte de toutes les directives et réglementations nationales, régionales et institutionnelles
applicables.

1. WHO guidelines on drawing blood: best practices in phlebotomy. Organisation mondiale de la Santé ; 2010. 2. Document GP42-A6 (précédemment H04-A6) de l’Institut des Standards
Laboratoires et Cliniques (ISLC) : Procedures and Devices for the Collection of Diagnostic Capillary Blood Specimens; Approved Standard – Sixth Edition. Clinical and Laboratory Standards
Institute; Wayne, Pennsylvania, USA: 2008.